Culture 2022

Ces dernières années, le marché du travail a beaucoup évolué et a été mis à rude épreuve par diverses crises, d’autant plus ressenties par le secteur culturel. Une nécessité en ressort, mais aussi un droit social : celui à l’éducation et à la formation tout au long de la vie.

En ce début d’année 2022, l’UE s’est positionnée sur la formation continue, et a proposé une action en deux temps :

  • Promouvoir les comptes de formation nationaux
  • Créer des comptes de formation européens

Les comptes de formation nationaux : quèsaco ?

De l’entrée dans la vie active jusqu’à la retraite, le compte de formation personnel permet d’acquérir des droits à la formation, gratuitement et dans le domaine de son choix.

Ayant pour objectif de favoriser l’universalité et l’inclusion, ceux qui en ont le plus besoin sont malheureusement ceux qui en profitent le moins (travailleurs en situation précaire, âgés …). L’Union Européenne va donc offrir un soutien technique et financier aux pays qui en ont la nécessité pour mettre en place et promouvoir ces comptes nationaux de formation.

L’amorce d’une évolution du système

En effet, de fortes disparités au niveau des droits de formation en continu existent entre pays européens. Prévue par l’UE pour 2028, la création d’une plateforme de comptes de formation européenne serait une belle avancée dans l’égalité des droits entre les travailleurs, dans un futur un peu plus lointain. Les comptes européens de formation protégeront également les droits des citoyens partant vivre dans un autre pays de l’UE, en garantissant la portabilité du compte de formation sur le territoire.

Pour consulter votre CFP, rendez-vous sur https://www.moncompteactivite.gouv.fr/

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.