AD75, section III : un spectacle commandé par Arts en Scène pour un module de création des élèves de 2ème année

11

Dans le cadre d’un module de création, les élèves de deuxième année d’Arts en Scène ont joué « AD75, section III » : un texte écrit par Pauline Noblecourt, mis en scène par Louise Vignaud et joué par les élèves d’Arts en Scène, en collaboration artistique avec Sven Narbonne.

Joué au théâtre de l’Élysée du 22 au 27 avril 2019, le spectacle a affiché complet jusqu’au dernier soir de représentation !

« En octobre 1961, plusieurs dizaines d’Algériens qui manifestent pour l’indépendance sont assassinés par la police parisienne dans le cadre d’une répression sanglante. Le massacre est passé sous silence.

En février 1999, l’ancien préfet Maurice Papon attaque en justice un historien qui a dénoncé la répression menée sous ses ordres. Les témoins parlent, mais les archives restent fermées : l’État refuse de les communiquer. Rompant le secret professionnel, la conservatrice chargée du fond se présente alors face au tribunal pour témoigner du contenu de ces archives dont elle a la garde, et énumérer, cotes à l’appui, les victimes de la police française.

Ce témoignage face aux non-dits de l’histoire, cette parole qui brise le mensonge sera le point de départ d’un texte qui cherche à interroger notre capacité à dire l’histoire, malgré ses silences et ses oublis ; à dire, en particulier, cette histoire qui mêle la France et l’Algérie, la colonisation et les violences policières. Ce n’est pas un théâtre documentaire que nous proposons. Pourtant : ce qui nous intéresse, ici, c’est d’explorer avec un groupe de jeunes comédiens, et les outils propres au théâtre, la façon dont on témoigne, on rend vie, et raconte une histoire. »

photo de groupe devant le théâtre de l'élysée

1

2

3

4

6

5

7

8

9

10

11

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.