Éric Zobel lance les labos artistiques d'effondrement

ÉTAPE #1 - PRÉMISSES

Effondrement. Le mot est fascinant autant qu’effrayant. Qu’est-ce que s’effondrer pour une culture, une personne, un pont, un corps ?

labos artistiques d'effondrement

L’effondrement c’est profondément horrible mais aussi drôle, la chute d’un empire fût-il honni comme le capitalisme néo-libéral entraîne des famines, des guerres, des malheurs. Et l’effondrement est aussi une chute comme celle d’un clown ou d’une blague.

Quel art vivant inventer pour s’effondrer ensemble encore et mieux ? Comment danser allègrement sur les ruines fumantes ? Comment chuter avec humour noir ? Quel chant entonner lorsqu’on est dans la m… jusqu’au cou ? Qu’inventer ensuite quand les illusions qui nous ont mené au désastre ont montré leur toxicité ? Comment rire et respirer malgré tout cela ou avec tout cela ?

Nous inventerons de nouvelles danses macabres, nous improviserons des scènes de fin du monde, nous bouffonnerons les Ubu qui nous dirigent dans le mur, nous clownerons l’espoir du petit confort individuel, nous chanterons et inventerons des désastres, sacrifierons de grands personnages et des innocents, crucifierons des prophètes de bonheur, lèverons l’armée du Général des Os, raconterons des histoires à s’effondrer debout, inventerons de nouvelles religions et des mythologies de remplacement, vêtirons un gilet jaune et des masques funéraires. Pour traiter tout cela, l’humour fût-il noir nous sera indispensable comme le dit Beckett « rien n’est plus drôle que le malheur ».

Enfant, lors d’une discussion avec ma tante, j’appris que la civilisation était mortelle. Avant même de découvrir le concept de la mort individuelle, je découvris celui d’une mort collective. L’effondrement est le thème de départ d’un projet de spectacle prévu pour l’horizon 2020. A chaque étape, j’ai le désir de réunir des artistes d’horizons divers (clown, danse, musique, cirque, théâtre physique…) mais aussi des militants, scientifiques, techniciens, philosophes, qui sont intéressés pour se joindre à une phase du projet pour nous rencontrer, échanger et créer ensemble. »

Eric Zobel

Source : Nous vivons des crises multiples graves sur le plan écologique, énergétique, politique, démocratique, social, économique et financier. Ces crises s’alimentent entre elles-mêmes et se renforcent mutuellement. En gilet jaune ou vert, rouge ou sans gilet, nous avons toutes et tous l’impression plus ou moins confuse qu’une fin du monde ou d’un monde est en cours et que la civilisation occidentale est en passe de s’effondrer entraînant dans sa chute la planète entière et surtout ceux qui n’ont rien demandé. Dans quelques décennies ou peut-être quelques années, rien ne sera jamais plus comme avant. Pablo Servigné a popularisé ces idées sous le concept de collapsologie (étude scientifique de l’effondrement).