C'est officiel : l'art est bon pour la santé !

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a récemment publié une étude scientifique sur les liens entre l’art et la santé. C’est désormais prouvé : les activités artistiques et culturelles ont une influence positive sur le bien-être mental et physique !

culture à l'hôpital

Ce rapport est à ce jour le plus complet grâce à l’analyse de plus de 900 publications provenant du monde entier depuis les deux dernières décennies. Les cas recensés à travers les études ont permis de faire la lumière sur les effets bénéfiques de certaines formes d’expression artistique, divisées en cinq catégories pour les besoins de l'étude : les arts de la scène, les arts visuels, la littérature, la culture et les arts numériques. Et quelle que soit la catégorie concernée, le rapport annonce des résultats positifs ! Leur principale conclusion : du stade gestatif jusqu’en fin de vie, les arts peuvent avoir une influence positive sur la santé.

« Par exemple, les jeunes enfants auxquels les parents lisent une histoire avant le coucher ont de plus longues nuits de sommeil et une meilleure concentration à l’école. Chez les adolescents vivant en milieu urbain, une formation théâtrale dispensée entre camarades peut faciliter une prise de décisions responsables, renforcer le bien-être et limiter l’exposition à de la violence », indique l'OMS.

Sans oublier qu'à un stade ultérieur de la vie, la musique peut stimuler les fonctions cognitives chez les personnes souffrant de démence. Il a en effet été constaté que le chant, en particulier, améliorait l’attention, la mémoire épisodique et les fonctions exécutives de ces patients.

Les conclusions vont même plus loin et affirment que l’art peut être utilisé comme complément aux protocoles thérapeutiques classiques.

« Les exemples cités dans ce rapport inédit montrent comment les arts permettent de gérer des problèmes de santé pénibles ou complexes comme le diabète, l’obésité ou la mauvaise santé mentale. Ils envisagent la santé et le bien-être dans un contexte sociétal et communautaire plus large, et proposent des solutions là où la pratique médicale habituelle n’a pu, jusqu’à présent, apporter des réponses efficaces », explique le docteur Östlin.

Convaincu depuis de nombreuses années que les arts sont bénéfiques pour la santé, Arts en Scène mène de nombreux projets dans le milieu médical & hospitalier. Le dernier en date, réalisé fin 2019, consistait à animer des ateliers "danse & mouvements" à l'hôpital Lyon-Sud, dans le service d’endocrinologie pour les personnes en situation d’obésité.

Les recommandations de l'OMS :

  • Veiller à ce que des programmes « d’art pour la santé » existent et soient accessibles au sein de la communauté
  • Aider les organismes artistiques et culturels à intégrer la santé et le bien-être dans leur travail
  • Promouvoir une sensibilisation du public aux bienfaits potentiels de l’art pour la santé
  • Inclure les arts dans la formation des professionnels de santé
  • Introduire ou renforcer les mécanismes par lesquels les établissements de santé ou d’aide sociale prescrivent des programmes ou des activités artistiques
  • Investir dans des études supplémentaires portant en particulier sur un recours accru à des interventions dans le domaine de l’art et de la santé, et sur l’évaluation de ces dernières